Archives mensuelles : octobre 2014

Parution : La loi et le genre (Stéphanie Hennette-Vauchez, Marc Pichard et Diane Roman, dir.).

arton3641

Présentation de l’éditeur :
« Concept mobilisé depuis de nombreuses années dans la plupart des sciences humaines et sociales, le genre n’a guère suscité l’intérêt des juristes français. Le contraste avec les pratiques étrangères étonne, d’autant plus qu’il est un outil fondamental pour l’étude du principe d’égalité qui innerve l’ensemble des branches du droit. L’objet de cet ouvrage est de passer des pans entiers du droit français au crible de l’analyse de genre afin d’identifier la place du droit dans la construction – ou la remise en question – des rapports sociaux de sexe.
Le pouvoir, et son arme principale qu’est le droit, saisit, classe et discipline les individus. Le choix de prêter une attention particulière à la différence des sexes, et ce dès la naissance, par l’inscription à l’état civil – alors que d’autres catégorisations sont considérées comme non pertinentes sinon taboues – révèle la dimension culturellement construite et socialement performative du genre.
Penser avec le concept de genre, c’est penser les mécanismes de pouvoir et de domination – et, pour le juriste, mesurer comment ils sont entérinés ou, au contraire, déjoués et corrigés, par la norme de droit. La persistance du plafond de verre et des inégalités salariales, l’appréciation du comportement de la victime d’un viol, de la responsabilité de la femme enceinte à l’égard du foetus qu’elle porte ou de la légitime défense invocable par une victime de violences domestiques, illustrent l’acuité et la complexité des enjeux. »

 

Stéphanie Hennette-Vauchez, Marc Pichard, Diane Roman (dir.), La loi & le genre. Études critiques de droit français, Paris, CNRS Éditions, 2014, 800 p., ISBN : 978-2-271-08207-7.

 

Arthur Vuattoux

Université Paris 13 - IRIS

More Posts

Les législations en matière de procréation médicalement assistée et de gestation pour autrui. Un rapide état des lieux

À l’heure où des mouvements de défense de la famille dite « traditionnelle » manifestent leur opposition de principe à des législations ouvrant la Procréation médicalement assistée aux couples de femmes ou à des législations autorisant la Gestation pour autrui (et même sa reconnaissance pour les couples y ayant eu recours à l’étranger), les infographistes du journal Le Monde publient un état des lieux des législations en la matière, en Europe et dans le monde.

Un état des lieux à consulter ici.

Arthur Vuattoux

Université Paris 13 - IRIS

More Posts